Space tech specialist opts for NCSIMUL Simulation over dry runs
Space tech specialist opts for NCSIMUL Simulation over dry runs
Space tech specialist opts for NCSIMUL Simulation over dry runs
Space tech specialist opts for NCSIMUL Simulation over dry runs

La productivité vise la lune avec NCSIMUL

Un spécialiste des technologies spatiales opte pour la simulation NCSIMUL au lieu d’essais à vide

Juillet 2019 a marqué le 50e anniversaire du premier alunissage. Aujourd'hui, la technologie et l'exploration spatiales sont à nouveau au premier plan. De nouveaux voyages sur la lune, et peut-être sur Mars, sont envisagés, en plus des recherches actuellement menées à la Station spatiale internationale et le lancement régulier de satellites de communication et de défense.

Bien que contribuant fortement à la relance de la croissance dans le domaine de la haute technologie spatiale, un fabriquant de grands composants destinés à des applications spatiales a souvent recours à des moyens peu techniques pour détecter d’éventuelles collisions sur ses machines-outils.


"Le logiciel diminue le temps que je passe à corriger les programmes et élimine les risques de collisions de broches, de bris d'outils et de rebuts, tout en améliorant les temps de cycle et l'efficacité des processus"

Miguel Chavez, Machiniste 5 Axes
 

Miguel Chavez, machiniste 5 axes chez Marton Precision Manufacturing, exécutait fréquemment des des programmes d’essais à vide, et grimpait même sur le portique de l'atelier pour effectuer des contrôles physiques. Même là, dit-il, il ne décelait pas toujours le problème avant la fin du programme. "Lorsque cela se produisait, je devais faire des ajustements et recommencer le processus d’essai à vide. Et s'il fallait ajuster aussi les installations, cela signifiait effectuer une étape supplementaire".

De plus, ils avaient l'habitude d'acheter un stock de matière de secours en cas de problème pendant le processus d'usinage. "Acheter un bloc supplémentaire, juste au cas où, coûte cher, surtout s'il s'agit d'une pièce particulièrement importante. Et les essais répétés à vide étaient également coûteux en temps. Selon la durée du programme, il fallait parfois jusqu'à deux jours pour réussir à  le faire fonctionner".      

Mais tout cela a changé lorsqu'ils ont investi dans le logiciel de simulation de machines NCSIMUL de Hexagon. Il peut désormais simuler, vérifier, optimiser et revoir les programmes machines, en fonction des caractéristiques des différentes pièces, des outils de coupe et de la machine CN concernée. Les graphiques 3D l'aident à éviter les accidents d'usinage, tandis que des algorithmes complexes et des savoir-faires intégrées basées sur les processus permettent d'optimiser les conditions de coupe. " Le logiciel diminue le temps que je passe à corriger les programmes et élimine les risques de collisions de broches, de bris d'outils et de rebuts, tout en améliorant les temps de cycle et l'efficacité des processus".

L'une des plus grandes pièces produites par l'entreprise californienne se trouvait sur la  fraiseuse Hwacheon brige  5 axes. Il s'agissait d'un élément de structure aérospatiale en aluminium de 4,5 mètres de long et d'un calibre 7050. "Je l'avais suspendu d'un côté de la machine tout en travaillant de l'autre côté, puis je l'ai faite tourner de 180 degrés pour usiner le reste".

Le premier composant pour lequel il a utilisé NCSIMUL pour vérifier le code ISO de la machine se trouvait sur cette même machine, avec le même métal. "C'était un couvercle de pile à combustible avec plusieurs éléments en 5 axes. Aujourd’hui, nous l'utilisons en permanence. Nous obtenons en deux heures un programme au lieu de 12 à 16 heures auparavant. Je peux l’ajuster et me sentir siffusament à l'aise pour l’exécuter sans avoir à monter dans la machine pour vérifier. Nous n'avons plus besoin d'acheter de stocks de matière supplémentaires, ce qui nous permet d'économiser de l'argent et du temps, et nous garantit une tranquillité d'esprit totale".

Marton Precision dispose désormais de packages NCSIMUL pour huit machines-outils CN différentes, personnalisés pour chaque machine sur laquelle ils sont utilisés. "Nous avons le modèle STL de la machine provenant du constructeur machine, ainsi que des informations de contrôle et d'autres paramètres ; puis nous l'envoyons à l’équipe NCSIMUL. Ils construisent ensuite les jumeaux numériques de nos machines en fonction de ce que nous avons exactement. NCSIMUL examine le code ISO final qui fera fonctionner la machine, et s'il y a un problème avec le programme, j'utilise simplement le mode d'édition pour faire les ajustements nécessaires".

Leur module NCSIMUL Machine permet la vérification de l'usinage en trois étapes : il examine et corrige les erreurs de codage ; simule pour repérer les collisions et corriger les erreurs de mouvement ; et valide le résultat de l'usinage. "En plus de la vérification du parcours de l'outil, il prend également en compte les fonctionnalités intérieures de la machine et les schémas de mouvement de l'outil. Avec NCSIMUL, nous savons que nous allons réussir du premier coup, à chaque fois".

A l’origine, la société a été fondée en 1986 par Dan Marton et sa femme Mary, pour fabriquer des équipements de chirurgie oculaire au laser. Aujourd'hui, elle se concentre sur le fraisage 5 axes et le tournage vertical, l'usinage de parois minces et l'usinage à grande vitesse, ainsi que sur des activités de fabrication comprenant l'ingénierie, l'assemblage, l'inspection, l'usinage par jet d'eau et par électroérosion, et le traitement des métaux. Parmi ses clients : La NASA, le Jet Propulsion Laboratory et d'autres grandes entreprises spatiales privées. En plus des composants pour l'espace, les satellites et l'aérospatiale, Marton Precision Manufacturing fabrique également des pièces pour la défense, les instruments scientifiques, le secteur médical, le pétrole et le gaz. 

Miguel Chavez déclare : "Quelque chose de nouveau se produit ici chaque jour. Nous voyons le composant sur papier, nous achetons un bloc de métal, puis nous découvrons en réel la pièce terminée. C'est la beauté de l'usinage. Et aujourd’hui, il est probable qu'il y ait plus de voyages sur la lune, c'est encore mieux".  


A propos de la société

Nom : Marton Precision Engineering

Activité: Usinage de précision, spécialisé dans le fraisage 5 axes, tournage et fabrication à grande vitesse.

Site web: http://martoninc.com

 

 

Suivant